Pêche dans le Haut-Florival - AAPPMA de Lautenbach-Zell non réciprocitaire
AAPPMA Non Réciprocitaire Départementale

Le site de l' Association Agréée pour la Pêche et de la Protection du Milieu Aquatique de Lautenbach-Zell 
Pêche dans le Haut-Florival 
AccueilLe mot du PrésidentBureau du Conseil d' AdministrationTarifs et DépositairesR.I et Baux de Pêche HistoriqueLe Lac de la LauchPhotosAssociation Saumon-RhinRestaurants et AubergesGîtesContact
112pxlautenbachzell Truite
p011_1_09 p011_1_06
Historique de l'association de pêche AAPPMA Lautenbach-Zell



De l' APP * à l' AAPPMA * de Lautenbach-Zell , 
 *( Association de la Pêche et de la Pisciculture) 
*( Association Agréée pour la Pêche et de la Protection du Milieu Aquatique) 



DE 1946 - 1947 à 2006 
C' est tout juste après la guerre en 1946 que l' association APP de Lautenbach-Zell a été créée. 

Les statuts ont été établis à Lautenbach-Zell le 31 juillet 1946. Inscrite au registre des associations du tribunal cantonal de Guebwiller le 28 décembre 1946 sous le N° 11 / 97. Les statuts prennent effet le 1er janvier 1947. Le président a tous les pouvoirs les plus étendus pour les actions judiciaires et tous les actes administratifs ou financiers de l'association.

Le bureau se composa de : 
- Ernest FRANCK, gérant à Sengern, PRESIDENT 
- Robert FISCHER, boucher à Lautenbach-Zell, VICE PRESIDENT 
- Paul FISCHER, secrétaire de mairie à Lautenbach-Zell, SECRETAIRE 
- Joseph LUDWIG, cultivateur à Sengern, TRESORIER 
- Eugène WEHRLEN, mineur, Lautenbach-Zell, MEMBRE 
- Louis RISSER, cuisinier à Lautenbach-Zell, MEMBRE
- Paul RISSER, scieur à Sengern, MEMBRE 

 A l'époque cette association fut nommée : APP des pêcheurs du fond de la vallée de Guebwiller, et était composée de 33 membres en 1946 - 1947. Le choix de la nomination du président s'orienta vers un " notable " ; le maire de Lautenbach-Zell / Sengern, Ernest FRANCK. Il était un des rares habitants de nos villages à avoir fréquenté les écoles supérieures, il parlait et écrivait parfaitement le " Français ". Ernest Franck était le seul maire, à ce jour, habitant Sengern. Le montant d'une carte de pêche s'élevait à 1200 Francs par membre et était gratuite pour le président. 
Pendant la période de gestion de ce comité nous notons plusieurs faits importants que j' ai retrouvé dans les classeurs et un " historique " qui avait été rédigé pour le 40e anniversaire de l' APP fêté le 11 janvier 1987. 

- 1946 : L' entente et " modus vivendi " avec les riverains du Seebach et du Clusbach. 

- 22 octobre 1948 : le président établi une demande pour l'attribution du Lac de la Lauch comme lot de pêche. 

- 1949 : L' acquisition du Lac de la Lauch avec 21 membres. 

- 1951 : L' accueil des premiers membres de Rimbach dans l'APP. 

- 1952 : Important alevinage, les truites sont acheminées par le rail (gare de Lautenbach) puis transportées par camions aux lieux de repeuplement.
 
- 1953 : 1ere vidange du Lac de la Lauch, récupération des poissons dont une truite de 4kg et une de 3kg aveugle. Le lac est reloué pour 9 ans.




























- 1957 : Etablissement de contrats avec les riverains de la rivière pour le passage autorisé des pêcheurs, seule madame Andrés Maria de Lautenbach-Zell refuse de signer le contrat. 

- 1958 : Décès de M. Ernest FRANCK président depuis 1946 Introduction de tickets pour la pêche au Lac de la Lauch.






























- 1959 : Election du nouveau président : M. Léon MARCK Le bureau se compose désormais de : 
- Léon MARCK Hôtelier à Lautenbach PRESIDENT 
- Robert FISCHER Boucher à Lautenbach-Zell VICE PRESIDENT 
- Victor ERNY Instituteur SECRETAIRE-TRESORIER 
- Joseph LUDWIG Cultivateur à Sengern ASSESSEUR 
- Ambroise MUNDINGER Cantonnier ASSESSEUR 
- Marcel KLEIN Quincaillier à Lautenbach ASSESSEUR 
- André SCHAFFHAUSER à Linthal ASSESSEUR 
- Oswald MEYER Restaurateur à Linthal ASSESSEUR 

 - 1963 : 2e vidange du Lac de la Lauch Une demande de panneaux, interdisant la baignade au Lac de la Lauch, a été envoyée le 13 février 1963 par le président M. Marck au Génie Rural et de l' Hydraulique Agricole. 

 - 1964 : Introduction du calendrier de pêche pour les rivières. Dimanche 21 novembre 1965 : René Jud, garde commissionné de l' administration de Colmar appréhende un commerçant (quincaillier) de Lautenbach qui avait vidé le canal usinier longeant sa propriété sans autorisation, soit disant pour graisser les vannes de régulation. Ce dernier aura un avertissement par écrit le 21 novembre 1965. Vexé, le commerçant ne permettra plus le passage des pêcheurs le long de la Lauch sur toute la longueur de sa propriété. 

- 1966 : Importante pollution du Seebach 

- 1967 : Congrès fédéral de la pêche qui a lieu à l'hôtel Marck à Lautenbach 

- 1969 : 4e vidange du lac de la Lauch, 268 truites récupérées 

- 1971 : Limitation des journées de pêche M. Marck écrit au Sous Préfet le 8 juin 1972 pour se plaindre des nuisances provoquées par des Hors-Bord au lac de la Lauch. 

- 1972 : Election de M. Schaffhauser André comme vice président 

- 1980 : Création d'une réserve au lac de la Lauch 

- 1986 : Nouveaux statuts, afflux de nouveaux membres, la nouvelle dénomination est A.A.P.P. de Lautenbach suite à la confusion avec l' association de Guebwiller dont l' ancienne comportait le nom Guebwiller. 

- 1989 : Election du nouveau président : M. André Schaffhauser suite au décès de M. Léon MARCK survenue le 18 février, il assurait la présidence pendant 30 années Le bureau se compose désormais de : 

- André SCHAFFHAUSER Linthal PRESIDENT 
- Raymond HALLER Linthal VICE PRESIDENT 
- Victor ERNY Lautenbach-Zell TRESORIER 
- René RAFFIN Lautenbach TRESORIER ADJOINT 
- Paul KUENY Mulhouse SECRETAIRE 

Les assesseurs de l'époque sont : 
Edouard BIRGLEN, Roger FISCHER, Edmond GALL, Lucien GRACIAS, Robert GSTALDER, Edmond KUSTER, Antoine RIETHMULLER, René SIMONKLEIN, Jean VOGEL et Pierre WEHRLEN. 

A partir de 1989 la stabilité et la longévité des conseils d'administrations étaient très saccadées à cours terme, les présidents se succédèrent rapidement pour cause de décès. André Schaffhauser connu pour sa bonté et sa disponibilité quitta cette terre et le milieu aquatique qu' il aimait tant le 20 avril 1993. 

C'est Roger Fischer de Lautenbach-Zell, membre de l' AAPPMA depuis 1963 qui le remplacera en 1993. 

Cette époque bouleversera notre milieu aquatique avec la construction de la pénétrante entraînant le déplacement de la Lauch, parallèlement à Lautenbach, du vivarium à la gare.


















1989 Un des chantiers des plus gigantesques du Florival, la construction de la " pénétrante " avec le déplacement de la Lauch entre Lautenbach et Lautenbach-Zell. ( Montage photos réalisé par Denis FISCHER, la prise de vue a été réalisée sur la grange Schlumberger, ( Celes ) qui a été détruite par Yvan Barbey après le chantier de la route.



Roger et son comité se sont battus pour éviter " la cimentation " des berges et demandèrent la mise en place de 4 seuils en bois freinant l' ardeur de la Lauch, bien méconnue de nos bureaucrates, formant des cascades avec " trous d' eau " bien utiles pour le retour de la vie aquatique. 

C' est après maintes demandes et de nombreux courriers transmis aux services concernés que les pêcheurs ont eu le feu vert pour installer les seuils en 1996. ( Avec le soutien de Charles Haby. ) La nature reprenait le dessus, la faune aquatique revenait avec la poussée des aulnes et saules, la rivière ne ressemblait plus à un canal, elle avait retrouvée son identité, elle avait mis des années à s' en remettre. 

Malheureusement l' homme en a voulu autrement, la DDE et le syndicat supérieur de la Lauch représenté par M. Rost, décidèrent de renflouer les seuils par des rochers en juillet 2005, ( voir détails plus bas : l' AAPPMA d' aujourd'hui.) 
Mon cher Roger, où que tu sois, tu dois être bien triste aujourd' hui. 

Ce comité décida de ne plus repeupler le lac avec des truites Arc en Ciel laissant la priorité à la truite autochtone, la Fario. Elle se reproduit naturellement dans nos cours d'eau et est réintroduite dans le lac de la Lauch en provenance de la pisciculture Guidat d' Orbey qui détient une charte de repeuplement portant vers un engagement dans le développement d'une aquaculture durable. En plus le choix de cette pisciculture n'a pas été fait par hasard, étant donné qu'elle se situe à environ 900m d'altitude comme le Lac de la Lauch. Les deux eaux ont la même température ce qui évite tout choc thermique aux salmonidés lors des transferts. 

Roger FISCHER nous quitta en 2002. Le président sera remplacé par Robert GSALDER avec l' aide du trésorier Maurice ARNOLD (qui effectua un travail remarquable) pendant quelques mois jusqu' à l' assemblée générale qui s' est tenue le 29 décembre 2002 au Dorfhüs à LINTHAL où sera élu le comité actuel. 

LE COMITE 2002 


Après l'assemblée 2002 qui s' est tenue le 29 décembre au Dorfhus de LINTHAL sont élues : 
- Christophe AUDEBEAU Sengern PRESIDENT 
- Jean-Pierre ENGASSER Fellering VICE PRESIDENT 
- Maurice ARNOLD Lautenbach-Zell TRESORIER 
- Denis FISCHER Lautenbach-Zell SECRETAIRE 
- Edouard BIRGLEN Lautenbach SECRETAIRE ADJOINT 
- Edmond KUSTER Lautenbach-Zell GARDE PECHE Police des eaux 
- Michel DEBENATH Linthal GARDE PECHE 
- Edmond GALL Linthal MEMBRE 
- Fidèle MARCON Lautenbach MEMBRE 
- Emmanuel PECQUEUX Mulhouse MEMBRE 
- Antoine RIETHMULLER Sengern MEMBRE
 - Pierre WEHRLEN Lautenbach-Zell MEMBRE 

NOTRE COMITE EN 2006




























Debout de gauche à droite : 

Philippe FURSTENBERGER, Christophe AUDEBEAU, Denis FISCHER Maurice ARNOLD 

Assis: Jean-Pierre ENGASSER, Michel DEBENATH, Antoine RIETHMULLER Pierre WEHRLEN, Edmond KUSTER 

Manquent sur la photo : Edouard BIRGLEN et Edmond GALL 

LE CONSEIL D' ADMINISTRATION 2009 
Avec les gardes pêche 

- Denis FISCHER Lautenbach-zell PRESIDENT 
- Jean-Pierre ENGASSER Fellering VICE PRESIDENT 
- Philippe FURSTENBERGER Wattwiller TRESORIER 
- Laurent SIMON Lautenbach SECRETAIRE 
- Jean-Marie MUSCHA Guebwiller SECRETAIRE ADJOINT 
- Edmond KUSTER Lautenbach-Zell GARDE PECHE Police des eaux 
- Michel DEBENATH Linthal GARDE PECHE 
- Edmond GALL Linthal MEMBRE 
- Edouard BIRGLEN Lautenbach MEMBRE 
- Michel VONESCH Schweighouse MEMBRE 
- Antoine RIETHMULLER Sengern MEMBRE 
- Valentin KLEIN Lautenbach-Zell MEMBRE 
- Roger CHRIST Guebwiller MEMBRE 
- Marcel FLORENTZ Lautenbach MEMBRE 
- Bertrand RAFFIN Saint-Louis MEMBRE 
- François HUEBER Lautenbach-Zell MEMBRE 
- Jean-Pierre KUSTER Buhl MEMBRE
































M. Edmond KUSTER membre depuis 1947, 60 ans au service de la nature 

Edmond avait 14 ans quand il a rejoint l' APP avec son père Ernest KUSTER en 1947. Avant la création de l' APP son père fréquentait déjà les ruisseaux et la rivière, surtout pendant la guerre où il fallait trouver de la nourriture. C'est avec son copain Adolphe BUFF qu' ils remontaient les gorges du SEEBACH dans le but d' attraper des truites. A l' époque ils ne possédaient pas de canne à pêche. Le fil et les hameçons dans la poche ils en fabriquèrent sur place avec des branches de noisetiers. 

En 1972 EDMOND proposa ses services comme garde-pêche et policier des eaux, assermenté et depuis cette année il occupe ces fonctions. Il est au service de la nature, toujours aux aguets, toujours disponible. C' est avec une patience remarquable qu' il traque les braconniers ou les pêcheurs qui dépassent le quota de prises autorisé. Se faisant agresser moralement et même physiquement Edmond respecte les règlements et verbalise, si c'est nécessaire, sans faire de différence, même le Président de la République s' il le faut. Il s' occupe également de la pollution en recherchant les origines. Toujours sur le terrain, c' est avec minutie qu' il enquête sur les origines pour limiter les mortalités de la faune aquatique, qui sont parfois importantes. Nous notons plusieurs accidents dans l'année dus aux négligences des entreprises et des particuliers. 
Qui fera ce travail si nos associations venaient à disparaître? 

En appliquant la loi Edmond se fait des ennemis, c' est bien connu, mais il peut être fier il a une grande amie, la nature.






























Le 12 OCTOBRE 2006 
 Tout un symbole, Edmond KUSTER posant dans l' échelle à poissons au niveau du Vivarium à Lautenbach-Zell.


_________________________________________________


UNE PARTIE DE LA FAUNE AQUATIQUE DE NOS COURS D'EAU : 

LAC DE LA LAUCH : 

- Truite Fario, elle a remplacée la truite arc en ciel (sous la présidence de Roger FISCHER en 1999.) Elle provient essentiellement d' une pisciculture mais nous notons la présence de truites Fario autochtones. 
- L' Omble chevalier, provenance du Canada son milieu se trouve dans les eaux froides de montagne, nous observons sa reproduction naturelle au Lac de la Lauch ce qui prouve qu' il évolue dans de bonne conditions. 
- Le Cristivomer, pareil que l' omble 
- Le Vairon petit poisson vivant en ban 

LA LAUCH : 


- Le Chabot : poisson très vorace, son aspect repoussant donne l'impression qu' il sort tout droit de la préhistoire. 
- La Loche petit poisson vivant en ban 
- La Truite Fario c' est la truite de rivière par excellence, autochtone, elle est rarement repeuplée étant donné que les affluents, comme le Grossulzbach par exemple, lui offrent des lieux de frayes naturels avec son sable et ses graviers. 
- L' Ecrevisse : je pense qu'elle a disparue dans notre vallée. La nourriture de cette faune aquatique consiste essentiellement de vers, crustacés, larves et mollusques d'eau douce. 

Les écrits laissés par nos anciens 

LE LAC DE LA LAUCH 


Suivant un historique de Victor ERNY du 26 septembre 1953 

Les travaux débutèrent à la fin du 19e siècle sous le régime Allemand, le Vendredi Saint 1891, par le minage de roches à l' aide de 11 tonnes d' explosifs dans le but de préparer le lit du Lac d la Lauch. Le lit qui appartient à trois communes : Lautenbach-Zell, Fellering et Linthal (la borne se trouve au milieu du Lac de la Lauch). La première pierre du barrage, qui aura 27m de haut, a été posée le 8 juillet 1892 et les travaux ont duré 2 ans, de 1892 à 1894. Cette étendue d'eau se trouve à 970m d' altitude et a une superficie de 11 hectares. Le lac peut contenir 770 000 m3 d'eau, ce qui est rare de nos jours. En hauteur extrême l' eau peut atteindre 20m. Le débit normal est de 350 litres / seconde et de 800 litres / seconde pour les vidanges. Coût en 1891 : 865 000 Marks dont 120 000 à la charge du Florival. 

Les livres de comptes nous montrent que la trésorerie permettait l'alevinage de nos cours d'eau et le lac de la Lauch qui à l' époque subissaient de multiples pollutions entraînant parfois des mortalités conséquentes de la faune aquatique. Les écrits nous témoignent que ces pollutions dont certaines se produisent encore aujourd' hui, étaient dues essentiellement aux " bétonnage " de la rivière et provoqué par les constructions dans les années 50 (le renouveau oblige). Le ciment déversé dans les cours d'eau entraîne une mort certaine de centaines de salmonidés en obstruant leurs branchies. 

Denis FISCHER